COMMUNAUTÉ d'AGGLOMÉRATION du PAYS de LAON

Arrancy Athies-sous-Laon Aulnois-sous-Laon Besny-et-Loizy Bièvres Bruyères-et-Montbérault Bucy-lès-Cerny Cerny-en-Laonnois Cerny-lès-Bucy Cessières Chambry Chamouille Chérêt Chivy-lès-Étouvelles Clacy-et-Thierret Colligis-Crandelain Crépy Eppes Étouvelles Festieux Laniscourt Laon Laval-en-Laonnois Lierval Martigny-Courpierre Molinchart Mons-en-Laonnois Montchâlons Monthenault Nouvion-le-Vineux Orgeval Parfondru Presles-et-Thierny Samoussy Vaucelles-et-Beffecourt Veslud Vivaise Vorges

 

 

CUCS

 

 

 

 

 

 

La politique de la ville

Le contrat de Ville

Le contrat de ville, nouvelle génération, fait suite à la réforme de la politique de la Ville introduite par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014. Les 5 axes d’intervention du Contrat Urbain de Cohésion Sociale ont été redéfinis autour de 3 piliers:

Suite aux événements de janvier 2015, le Comité Interministériel à l’Égalité et à la Citoyenneté du 6 mars 2015 s’est concrétisé par l’ajout d’un 4e pilier « Valeurs de la République et Citoyenneté ».

Une attention particulière doit également être portée dans les actions mises en œuvre à 3 axes transversaux que sont :

Le contrat de ville de Laon est porté par la Communauté d’Agglomération du Pays de Laon, qui exerce la compétence Politique de la Ville depuis 2007. Il a été signé le 26 juin 2015. Cette signature a permis d’entériner l’engagement d’un certain nombre de partenaires en faveur des quartiers prioritaires du territoire :

Les quartiers prioritaires se situent sur la ville de Laon, à savoir les quartiers Champagne-Moulin Roux et Montreuil. Le quartier Ile de France, classé en priorité 3 dans le Contrat Urbain de Cohésion Sociale, est désormais référencé en quartier de veille. Ce dernier ne peut donc plus bénéficier de crédits spécifiques à la Politique de la Ville.

Le contrat de ville de Laon est défini pour les 5 années de contractualisation mais s’adapte annuellement aux directives de l’État, ajustant ses priorités en fonction du contexte national et local. Ce contrat s’articule autour d’un appel à projets lancé tous les ans mais également par un travail de proximité auprès des associations qu’elles soient subventionnées par le contrat ou non.

Le programme d’action est établi chaque année à partir d’un appel à projet.

Le comité de pilotage, composé de l’ensemble des signataires du contrat, qu’ils soient financeurs ou non, se réunit chaque année pour statuer sur les demandes de subvention.

La mise en place du nouveau contrat de ville a également été marquée par la mise en place de conseils citoyens. Les conseils citoyens prévus par la loi de Programmation pour la Ville et la Cohésion Urbaine du 21 février 2014 sont destinés :

Le conseil citoyen de la Ville de Laon a été mis en place en début d’année 2015. La Ville de Laon a souhaité s’appuyer sur les instances participatives déjà en place tels que les conseils d’usagers des deux centres sociaux et le fonds de participation des habitants en laissant la porte ouverte aux habitants ne faisant pas partie de ces instances mais souhaitant néanmoins s’investir.

Il est composé de 8 membres. Chaque membre est signataire d’une charte visant à donner un cadre à cette instance notamment via des règles de confidentialité.

 

FPH